Formation : Formations Risques accidentels

Phénomènes dangereux et mesures de maîtrise des risques

Référence
PHD
DSC00939.JPG

Public :

Inspecteurs de l’environnement chargés de l’instruction de dossiers et de l’inspection d’établissements SEVESO


Contact : marie-francoise.horobeti@ineris.fr

Nombre de places offertes : 7 minimum - 15 maximum

Date limite d'inscription :

- session PHD01 : date 2018 à venir

- session PHD02 : date 2018 à venir

- session PHD03 : date 2018 à venir

- session PHD04 : date 2018 à venir

Pré-requis

  • Avoir suivi la formation de base « Les risques accidentels et l’EDD »,
    ou
  • avoir intégré une cellule spécialisée risques accidentel depuis plus d’un an,
    + questionnaire d’évaluation préalable sur la lecture critique des EDD des IC validé (remis par le MTES).

Contenu

> Journée 1

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


Très bref rappel de la méthodologie EDD
- EDD : intérêts et enjeux, grandes lignes du contenu, relation probabilité / gravité, impact de la performance des MMRs sur l’acceptabilité des risques et lien avec le contenu de la formation
- Relation entre les éléments disponibles dans l’étude et l’analyse des scénarios : de la FDS aux phénomènes, données disponibles dans les bases de données produits
- Illustration sur des cas concrets : condition physique d’occurrence d’un UVCE, impact toxique d’une évaporation de nappe en fonction de la concentration du produit (HCl), …


Les phénomènes dangereux et la modélisation des effets
Approche pédagogique commune pour tous les phénomènes :

  • Description du phénomène : conditions nécessaires à l’occurrence d’une dispersion 2/3
  • atmosphérique, description des effets possibles selon la nature des produits et des installations, cinétique de développement des effets
  • Description des mécanismes physiques mis en jeu
  • Présentation des barrières de sécurité : barrières utilisables pour mitiger ou limiter les effets,
  • Modélisation : détails des outils existants et présentation des outils couramment utilisés
  • Application :

> Démonstration de l’utilisation des outils,
> Utilisation de corrélations simples pour évaluer les distances ou d’outils accessibles sur la plateforme PRIMARISK (feu torche, feu de nappe, UVCE. ..).

 

Phénomène abordé

  • Dispersion atmosphérique et lien avec les seuils de toxicité


> Journée 2

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


Poursuite sur la présentation des phénomènes et leur modélisation
 

Phénomènes abordés

  • Explosion : explosion de solide, explosion pneumatique, UVCE, BLEVE
  • Incendie : Feu de nappe / Feu de solides (Entrepôts)
  • Incendie : Flash fire, Boil-Over, Boil-Over en couche mince et feu torche


> Journée 3

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


- Rôle des MMR dans la maîtrise des risques
- Rappel des exigences réglementaires
- Présentation des différentes typologies de MMR
- Evaluation de la performance d’une MMR Technique (Présentation de l'approche Oméga 10)
- Prise en compte des prescriptions particulières aux MMRi
- Evaluation de la performance d’une MMR Humaine (prescriptions de la fiche n°7 de la circulaire du 10 mai 2010 et présentation de l'approche Oméga 20.
 


> Journée 4

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)  


- Traitement d’une MMR passive (Exemples : mur coupe feu ou cuvette de rétention,…)
- Traitement d’un dispositif technique (Exemples : soupape, disque de rupture…)
- Traitement d’une MMRi avec action automatique (Exemple : détection de fuite avec arrêt automatique du transfert)
- Traitement d’une MMRi avec action humaine (Exemple : détection de fuite avec arrêt manuel du transfert)
- Traitement d’une MMR humaine (Exemple : Vérification du creux d’un bac avant remplissage)


> Journée 5

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


- Le SGS et l’EDD

  • Explicitation des liens entre EDD, MMR et SGS
  • Explicitation de la posture d’inspection des MMR via le SGS
  • Rappel de la réglementation sur le contenu d’un SGS

 

- Lecture opérationnelle du SGS

  • La notion de tâches critiques (taches nécessaires au maintien dans le temps de la performance de la MMR) vs activités réelles de travail
  • Les processus supports disponibles (Organisation, formation, …)
  • Le pilotage du système (surveillance des performances, audit et revue de direction gestion des modifications, revue de l’identification et évaluation des risques)

 

Exercice à partir des MMRs: Comment passer de la description d’une MMR à l’identification de tâches critiques, des processus support et de pilotage de ces taches ? L’identification des fonctions SGS à interroger au cours d’une inspection sera réalisée sur les exemples de MMRs traitées dans les jours précédents.

- Construction du canevas pour l’inspection des MMR avec les stagiaires : Construction d’un tableau de correspondance entre des exigences de MMR, les tâches critiques correspondantes à questionner, les éléments de preuves (enregistrement, observation, ….) à recueillir.

Public

Inspecteurs de l’environnement chargés de l’instruction de dossiers et de l’inspection d’établissements SEVESO

Plan d'accès


Je souhaite m'inscrire