Formation : Formations Risques accidentels

Phénomènes dangereux et mesures de maîtrise des risques

Référence
PHD
Photo de fumées massives grises s'échappant d'un site

Public :

Inspecteurs de l’environnement chargés de l’instruction de dossiers et de l’inspection d’établissements SEVESO


Contact : alexandra.maldonado@ineris.fr

Nombre de places offertes : 7 minimum - 15 maximum

Date limite d'inscription :

Les sessions seront programmées à partir du 2ème semestre 2020 en accord avec la DGPR.

Pré-requis

  • Avoir suivi la formation de base « Les risques accidentels et l’EDD »,
    ou
  • avoir intégré une cellule spécialisée risques accidentel depuis plus d’un an,
    + questionnaire d’évaluation préalable sur la lecture critique des EDD des IC validé (remis par le MTES).

Contenu

> Journée 1

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


Très bref rappel de la méthodologie EDD


- EDD : intérêts et enjeux, grandes lignes du contenu, relation probabilité / gravité, impact de la performance des MMRs sur l’acceptabilité des risques et lien avec le contenu de la formation
- Relation entre les éléments disponibles dans l’étude et l’analyse des scénarios : de la FDS aux phénomènes, données disponibles dans les bases de données produits
- Illustration sur des cas concrets : condition physique d’occurrence d’un UVCE, impact toxique d’une évaporation de nappe en fonction de la concentration du produit (HCl), …


Les phénomènes dangereux et la modélisation des effets
Approche pédagogique commune pour tous les phénomènes :

  • Description du phénomène : conditions nécessaires à l’occurrence d’une dispersion 2/3
  • atmosphérique, description des effets possibles selon la nature des produits et des installations, cinétique de développement des effets
  • Description des mécanismes physiques mis en jeu
  • Présentation des barrières de sécurité : barrières utilisables pour mitiger ou limiter les effets,
  • Modélisation : détails des outils existants et présentation des outils couramment utilisés
  • Application :

> Démonstration de l’utilisation des outils,
> Utilisation de corrélations simples pour évaluer les distances ou d’outils accessibles sur la plateforme PRIMARISK (feu torche, feu de nappe, UVCE. ..).

 

Phénomène abordé

  • Dispersion atmosphérique et lien avec les seuils de toxicité


> Journée 2

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


Poursuite sur la présentation des phénomènes et leur modélisation
 

Phénomènes abordés

  • Explosion : explosion de solide, explosion pneumatique, UVCE, BLEVE
  • Incendie : Feu de nappe / Feu de solides (Entrepôts)
  • Incendie : Flash fire, Boil-Over, Boil-Over en couche mince et feu torche


> Journée 3

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


- Rôle des MMR dans la maîtrise des risques
- Rappel des exigences réglementaires
- Présentation des différentes typologies de MMR
- Evaluation de la performance d’une MMR Technique (Présentation de l'approche Oméga 10)
- Prise en compte des prescriptions particulières aux MMRi
- Evaluation de la performance d’une MMR Humaine (prescriptions de la fiche n°7 de la circulaire du 10 mai 2010 et présentation de l'approche Oméga 20.
 


> Journée 4

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)  


- Traitement d’une MMR passive (Exemples : mur coupe feu ou cuvette de rétention,…)
- Traitement d’un dispositif technique (Exemples : soupape, disque de rupture…)
- Traitement d’une MMRi avec action automatique (Exemple : détection de fuite avec arrêt automatique du transfert)
- Traitement d’une MMRi avec action humaine (Exemple : détection de fuite avec arrêt manuel du transfert)
- Traitement d’une MMR humaine (Exemple : Vérification du creux d’un bac avant remplissage)


> Journée 5

Intervenant INERIS (Ingénieurs de la direction des risques accidentels)


- Le SGS et l’EDD

  • Explicitation des liens entre EDD, MMR et SGS
  • Explicitation de la posture d’inspection des MMR via le SGS
  • Rappel de la réglementation sur le contenu d’un SGS

 

- Lecture opérationnelle du SGS

  • La notion de tâches critiques (taches nécessaires au maintien dans le temps de la performance de la MMR) vs activités réelles de travail
  • Les processus supports disponibles (Organisation, formation, …)
  • Le pilotage du système (surveillance des performances, audit et revue de direction gestion des modifications, revue de l’identification et évaluation des risques)

 

Exercice à partir des MMRs: Comment passer de la description d’une MMR à l’identification de tâches critiques, des processus support et de pilotage de ces taches ? L’identification des fonctions SGS à interroger au cours d’une inspection sera réalisée sur les exemples de MMRs traitées dans les jours précédents.

- Construction du canevas pour l’inspection des MMR avec les stagiaires : Construction d’un tableau de correspondance entre des exigences de MMR, les tâches critiques correspondantes à questionner, les éléments de preuves (enregistrement, observation, ….) à recueillir.

Public

Inspecteurs de l’environnement chargés de l’instruction de dossiers et de l’inspection d’établissements SEVESO

Plan d'accès


Je souhaite m'inscrire

Inscription

Je souhaite m'inscrire

Partager

Contact

Besoin d'informations, d'une formation sur mesure ou d'un devis ?

Contactez-nous