Formation : Maîtrise des risques accidentels

La résistance des structures aux actions accidentelles. Protéger les bâtiments et équipements industriels

Référence
RA37
Structure aux actions accidentelles

Public :

Responsables et ingénieurs sécurité et environnement, consultants des bureaux d’études sécurité et environnement, agents des administrations centralisées ou décentralisées.


Objectifs

Repérer les facteurs de vulnérabilité d’une structure.

Evaluer la capacité d’un bâtiment ou d’un équipement industriels à résister à un effet de surpression ou thermique.

Définir des mesures de prévention et protection.

Les + de cette formation

Présentation des exigences techniques et organisationnelles applicables sur l’ensemble du cycle de vie.

Exemples d’architecture des MMRi en conformité avec la doctrine MMRi du 2 octobre 2013.

Aide à la préparation d’une inspection ou évaluation des MMRi.

Exemples concrets (fiche de vie, plan de validation, fiche de tests, fiche inspection logiciel...).

Contenu

  • Contexte réglementaire en lien avec la résistance des structures aux actions accidentelles (environnementales, du travail, urbanisme).
  • Caractérisation de la structure et de l’agression :
    • décomposer une structure et repérer les éléments et paramètres des matériaux essentiels pour l’évaluation de la résistance,
    • l’agression : les données d’entrée importantes, explosion interne / externe, incendie confiné (courbes normalisées) / flux radiatif (codes à zones, à champs), interaction fluide / structure.
  • Évaluation de la résistance de la structure :
    • utilisation de méthodes forfaitaires (seuils de pression/seuils de flux),
    • utilisation de méthodes de prédiction analytiques :
      • explosion : méthode de calcul statique linéaire équivalent, dynamique non linéaire (méthode SDOF),
      • incendie : modèle de calcul simplifié basé sur les Euro codes.
    • utilisation des méthodes de calculs numériques (bonne pratique, avantage et limite d’utilisation).
  • Règles de l’art en matière de protection bâtiment aire contre l’incendie et l’explosion (découplage, renforcement, peinture intumescente, etc.).

Cette formation ne prévoit pas de pré-requis.
 

Plan d'accès

Le lieu du stage et le plan d'accès vous seront transmis avec la convocation.


Je souhaite m'inscrire